Grand succès du Premier congrès national Bible et Science

Plus de 600 congressistes venus de toute la France et au-delà se sont rassemblés pour un Congrès d’une haute teneur scientifique. Chercheurs, universitaires, enseignants, médecins, et beaucoup de jeunes ont été surpris de découvrir autant d’arguments solides corroborant le récit biblique de nos origines.

congres-bible-science-cep

congres-bible cep

Plus de 600 congressistes venus de toute la France et au-delà se sont rassemblés pour un Congrès d’une haute teneur scientifique. Chercheurs, universitaires, enseignants, médecins, et beaucoup de jeunes ont été surpris de découvrir autant d’arguments solides corroborant le récit biblique de nos origines.

Pour cette première édition, sur un sujet ô combien délicat et propice aux prises de position radicales et antagonistes, les organisateurs espéraient pouvoir rassembler 300 personnes. Ils ont été surpris de recevoir plus de 600 congressistes venus de toute la France, et au-delà.

Ni la frilosité des grands médias à relayer l’information, ni les préjugés présentant les intervenants comme d’horribles “créationnistes américains”, “anti-scientifiques” et à la limite d’une secte (sic !) – n’ont eu raison du désir de découvrir ce qu’ils avaient à dire.

L’enquête menée auprès des participants fait apparaître leur surprise face à la solidité des arguments et à la qualité évidente des scientifiques qui ont pris la parole.

L’autre fait marquant est la quantité de jeunes, universitaires pour une bonne part, qui ont fait le déplacement et ont manifesté un intérêt réel. Beaucoup n’avaient même jamais entendu parler de l’existence de ces données.

La génétique au coeur du congrès Science et Bible

La génétique était au cœur de l’événement, avec la venue du Professeur John Sanford, auteur de nombreuses publications, et d’un ouvrage grand public tout juste traduit en français “L’entropie génétique et le mystère du génome “. Les arguments développés, illustrés d’extraits de publications scientifiques, en plus de ses propres travaux, ont mis en lumière ce que révèle la génétique sur nos origines. Le résultat est à l’opposé du discours enseigné partout depuis Darwin.

L’intégralité des 11 sessions ont été filmées et seront disponibles prochainement.

Plusieurs intervenants de ce congrès sont des membres du #CEP. Citons notamment Guy #Berthault, dont l’intervention a porté sur la sédimentologie expérimentale ; Jean de Pontcharra, qui est intervenu sur les méthodes de datation radiométriques et la datation des dinosaures au Carbone 14. Dominique #Tassot, président du CEP, a effectué un examen critique des arguments appuyant la théorie de l’évolution.”

Important - Ce site utilise des cookies - Acceptez-vous leur utilisation ?