Courrier des lecteurs

Par Monsieur J.P. (Rhône-Alpes)

, ,

Pour compléter le très intéressant article de Marcel François “La nature est un tout harmonieux”, on peut rappeler ce qu’il écrivait dans son ouvrage “La Nature est Sacrée” : “Les plantes appelées à tort mauvaises herbes le sont car nous ignorons leur rôles bénéfique.”

En effet ces mauvaises herbes (les bonnes herbes des mauvais terrains) constituent la meilleur couverture d’une terre laissée en friche, pour plusieurs raisons :

– elles protègent le sol de l’érosion, du dessèchement et activent la vie bactérienne dans le sol, reconstituant la couche d’humus.

– elles vont puiser en profondeur les éléments minéraux dont le sol est carencé. Lors de leur décomposition, elles restituent ces éléments en vue d’un retour à l’équilibre. D’où l’intérêt de la jachère et de la friche spontanée… mais il faut laisser le temps au temps…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour en haut