Bible

Parole de Dieu, la Bible a toujours son mot à dire, mais doit être bien comprise: exégèse, commentaires, méditation y sont nécessaires.

Depuis un demi-siècle, on s’est accoutumé insensiblement à l’idée que les livres “historiques” de la Bible n’étaient pas proprement historiques. Ce préjugé a certes le mérite d’éviter tout conflit avec l’histoire enseignée dans les manuels. Mais ce maigre butin s’achète au prix d’un reniement : renoncer à l’historicité de l’Ecriture puis, en fin de compte, à son inspiration. Dom Jean de Monléon, dans cet extrait de son commentaire du Livre de Daniel, montre la faiblesse de cette position exégétique.


Important - Ce site utilise des cookies - Acceptez-vous leur utilisation ?