Géologie

Science majeure pour notre compréhension de la terre, la géologie doit être refondée à la lumière de la sédimentologie expérimentale et de la reconstitution des paléo-courants.

Moscou 2005 : du nouveau à l’Est

Résumé : Suite au Symposium International sur la Création qui avait été organisé à Rome en octobre 2002 par le Centre Maximilien Kolbe, en collaboration avec le CEP, des liens se sont établis avec le courant anti-évolutionniste qui est actif dans l’Eglise orthodoxe russe. Dans ce cadre, le Directeur du Centre Kolbe, Hugh Owen, et […]

Moscou 2005 : du nouveau à l’Est Read More »

Courrier des lecteurs : à propos d’une émission d’Ushuaia nature

Par le Dr Y. D. (Saône-et-Loire) A l’émission télévisée Ushuaïa-nature, généralement excellente, une énorme ânerie a été énoncée. En montrant les limons en quantité énorme transportés par le Gange et le Bramapoutre, un moine disait que la mousson prenait tous ces limons chaque année à l’Himalaya depuis des millions d’années. Un peu de bon sens

Courrier des lecteurs : à propos d’une émission d’Ushuaia nature Read More »

Que savons-nous de l’âge de la terre ?

Par Jonathan F. Henry Que savons-nous de l’âge de la terre ?* Jonathan F. Henry** Après avoir étudié la grande part d’arbitraire avec laquelle les évolutionnistes ont gonflé l’âge de l’univers (cf. Le Cep n°28), l’auteur commence ici par montrer comment l’âge attribué au système solaire repose sur une estimation de l’âge de la Terre. Or

Que savons-nous de l’âge de la terre ? Read More »

Que savons-nous de l’âge de l’univers ?

Par Jonathan F. Henry Que savons-nous de l’âge de l’univers ?* Résumé : La croyance dans un univers vieux de milliards d’années est aujourd’hui si répandue qu’il paraît difficile d’en douter. Or la manière dont cet âge a été progressivement élaboré montre que toutes les estimations, y compris par les radio-éléments, reposent directement ou indirectement sur l’âge

Que savons-nous de l’âge de l’univers ? Read More »

L’âge de la Terre : quelle importance ?

Par Dominique Tassot Résumé : L’adoption d’un âge de la terre en millions d’années, à partir du dix-neuvième siècle, résulte d’une volonté délibérée, chez certains géologues, d’exclure le Déluge biblique de leurs « systèmes de la terre ». Toutes les sciences s’étant alignées sur la géologie, il en résulte une vision du monde dans laquelle la Genèse perd

L’âge de la Terre : quelle importance ? Read More »

L’incidence des erreurs scientifiques sur la crise de la foi

Par Guy Berthault Résumé : Lorsque Galilée reprit la thèse héliocentriste qu’Aristarque de Samos avait professée au 3ème siècle avant Jésus-Christ, il resta persuadé de l’existence d’une sphère des étoiles fixes : il en déplaçait simplement le centre de la terre vers le soleil. De même l’espace absolu de Newton et son énoncé du principe d’inertie, reposent

L’incidence des erreurs scientifiques sur la crise de la foi Read More »

Lettre à Georges Suffert

Par Guy Berthault « Il a plu à Dieu qu’on ne pût faire aucun bien aux hommes qu’en les aimant. » (P. Le Prévost) Résumé : Après avoir considéré la foi comme une survivance « vieillotte », certains journalistes se font à l’idée que la religion pourrait bien ne pas disparaître. Profitant de cette ouverture, Guy Berthault expose à G.

Lettre à Georges Suffert Read More »

Courrier des lecteurs

Par Madame P.G (Ardennes) Le manuel de Biologie-Géologie de mon fils (4ème Hachette Collège) comporte un chapitre sur les ressources du sous-sol avec l’explication de la formation des roches énergétiques : charbon, houille, pétrole. Voilà comment se seraient formées ces roches : « La houille tire son origine de la destruction de forêts équatoriales dans des lagunes progressivement

Courrier des lecteurs Read More »

Les limites d’application de la méthode K/Ar pour la datation des roches volcaniques jeunes

Par E. Kolesnikov E. Kolesnikov1 Résumé : Deux phénomènes rendent inutilisable la radiodatation par le potassium-argon des roches volcaniques jeunes : 1) La technique d’analyse adaptée, la spectroscopie de masse, ne permet pas de descendre en deçà de 300.000 ans, même dans les laboratoires les mieux équipés. 2) Il est impossible de distinguer l’argon radiogénique

Les limites d’application de la méthode K/Ar pour la datation des roches volcaniques jeunes Read More »

Erreurs de la datation K/Ar dues à l’enrichissement des roches volcaniques en composants volatils.

Par Konstantin Scripko Konstantin Scripko1 Résumé : L’argon 40 servant au calcul des âges par la méthode K/Ar (potassium-argon) ne provient pas seulement de la désintégration du potassium radioactif. De l’argon issu du magma reste présent dans les cendres et laves produites par les éruptions volcaniques en raison d’un phénomène physicochimique bien connu : la cristallisation

Erreurs de la datation K/Ar dues à l’enrichissement des roches volcaniques en composants volatils. Read More »

Retour en haut